Bourail, un petit bout de Far West

Vaches

A quelques heures en voiture de Nouméa, entre les collines rouges, au milieu de nul part, la plaine se remplit. Des centaines de voitures envahissent les lieux, tant de curieux et d’amateurs de rodéo s’y retrouvent depuis 1877. Un doux parfum de viande grillée se faufile. C’est un des évènements les plus attendus de l’année. Les gens viennent de loin pour profiter de cette foire-exposition agricole et artisanale.

VachesGros tracteurs et autres machines agricoles monstrueuses côtoient les bovins, volailles et animaux de compagnie. Par animaux de compagnie je parle évidemment de chats, chiens, lapins et rongeurs, mais également d’oie et canards. Pas de discrimination, tous les animaux sont les bienvenues pour jouer avec vos bambins et vous donner un semblant d’affection.

Une fois sur les lieux, difficile de croire que c’est possible. Tellement de choses à voir, tellement de personnes et cette odeur entêtante de nourriture pleine de promesse. Une journée passée là bas semble courte. Des producteurs et agriculteurs de toute l’île s’installent sur le site pour montrer leur savoir-faire.

La journée est ponctuée de rodéo, de fantasia, de l’élection de Miss Foire de Bourail, de danses, de courses de stock-cars et de concours, notamment de bûcheronnage. L’ambiance est folle, les rodéos sur vaches et chevaux sauvages sont plus qu’impressionnant.

Mettez-vous dans l’ambiance. Assis dans l’herbe, le soleil parfait votre bronzage. Une barquette de viande grillée et frites maison remplit votre estomac qui crie famine depuis que vous êtes arrivé à la foire. Les rodéos vous en mettent plein les mirettes. La course au porcelet vous achève. Un pauvre petit cochon sans défense est lâché dans l’arène, une vingtaine de personnes tente de l’attraper. Vous manquez de vous étouffer en mangeant du lard mais tout va bien vous retrouvez vos esprits.  Contre toute attente, le cochonnet s’avère rapide et futé !

La foire de Bourail c’est un monde à part. On se croirait un peu au Far West, le chapeau de cow-boy est de rigueur. Le paysage aux alentour est juste exceptionnel. La terre rouge nous entoure mais la mer de corail n’est pas loin. Peut-être l’occasion d’apprendre à surfer ? Mais une bonne nuit de repos s’avère d’abord nécessaire pour se remettre de toutes ces émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *