Bienvenue

Chroniques vagabondes? Enfant quand on me demandait quel métier je voulais faire plus tard, je ne répondais non pas maîtresse d’école mais vagabonde, au grand damne de mes chers parents. Puis j’ai grandi, découvert des pays, fait des études, rencontré des personnes très différentes tout en gardant cette curiosité et l’esprit rêveur de l’enfant. Mon côté vagabond je le redécouvre au grès de mes voyages et tribulations, je l’explore sans jamais essayer de le dompter. C’est ce que j’ai eu envie de faire partager, ma soif de voyages, de cultures, de découvertes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *